Le chemin de ronde et les tours

Les premiers remparts de Colmars datent de la fin du XIVème siècle. A cette époque, les habitants du Haut-Verdon étaient sous l'autorité des comtes de Provence. En 1380, Jeanne I (la Reine Jeanne, comtesse de Provence) adopte Louis, duc d'Anjou, pour sa succession. Dès lors en Provence deux camps s'affrontent, d'un côté Marseille soutient Louis (Maison d'Anjou), de l'autre la majorité des villes du comté (regroupée autour de la capitale dans « l'Union d'Aix ») soutient le neveu de Jeanne, Charles de Duras. En 1387, Aix se trouve isolée, alors qu'une partie de la Provence persiste dans son refus de se rallier: Nice, Puget Thénier, la baillie de Barcelonnette et Allos se donnent au comte de Savoie. En effet, le 28 septembre 1388 à Nice, ont lieu les déditions des communautés du comté de Nice qui consentent à se donner à la Savoie, c'est à dire au comte Amédée VII. Cette dédition se fait donc au détriment des Duras, héritiers de la reine Jeanne I. Allos se sépare des communautés de Colmars et Beauvezer qui elles, restent fidèles à Louis, héritier de Jeanne durant le conflit. Allos et Colmars deviennent villes-frontières.

Chaque tour bastionnée est un lieu d'exposition sur un thème différent:

à droite de la Maison bourgeoise: les collections militaires du musée: la vie de Vauban, les costumes, les régiments du passé, la reconstitution étonnante d'une tranchée de la guerre de 1914, les chasseurs alpins...

à gauche de la Maison: les collections ethnologiques: la fête de la Saint-Jean, la bugade, le travail du bois et du fer, les travaux agricoles...

Colmars les Alpes

Contacts

Office de Tourisme de Colmars

04 92 83 41 92

maisonmusee.hautverdon@gmail.com

Suivez-nous
  • Facebook Grunge
Ouverture
 

Période estivale

et

Vacances scolaires

 

Adresse

Maison-Musée du Haut-Verdon "

Place Neuve

04370 Colmars les Alpes

© 2014 Julie Emeric

 Wix.com